Merci d'activer JavaScript

Zéro gaspi, zéro déchet

Publié le 10/10/2021
192

Petit guide de résurrection d’un eco-tsapi®

Dans un précédent article, je vous expliquais comment lifter votre Kornatson et ainsi rivaliser avec les meilleurs chirurgiens esthétiques. Mais, malheureuse! m’ont fait remarquer quelques analystes éclairés, pourquoi donnes-tu donc des tuyaux à tes clients pour prolonger la vie de tes produits, alors que le but est d’en vendre un max de chez max et de faire fructifier tes affaires et peut-être même un jour de devenir très très riche ?

Pas faux, vu sous un angle économique. Moins évident, vu sous un angle écologique. J’ai des convictions, je vous rappelle. Et un tsapi relifté, ragaillardi, revivifié, que dis-je, ressuscité, c’est des emballages plastiques évités.

eco-tsapi free zone plastic
Vous, moi, nous, devons tous apprendre à tenter de privilégier la réutilisation, en l’occurrence des tissus enduits d’un goût exquis et d’une odeur tout aussi délectable, j’ai nommé les eco-taspi®. Qui oserait jeter à la poubelle son eco-tsapi® un peu craquelé, celui qui a rendu des services, évité de petits drames, qui ? Pas moi, c’est certain, et j’espère qu’à l’instant même vous êtes pris de scrupules atroces et dévorants si un jour cette idée vous a ne serait-ce que traversé l’esprit. 
En plus, pour offrir une seconde jeunesse à un fidèle eco-tsapi®, il ne faut quasiment rien : du papier sulfurisé et de la cire d’abeilles en pépites. Attention, je ne parle pas de celle qui sert à se fabriquer des crèmes de jouvenceaux et de jouvencelles, non, je parle de celle-ci, recommandée en toute transparence et honnêteté (pour être plus claire : je ne gagne pas un rond sur ce magasin).

eco-tsapi pépite cire d'abeille

Bon. C’est là que les choses sérieuses commencent. Enfilez un tablier, ça fait plus professionnel. Vous allez voir, je vais mettre tout plein de mots en couleur comme une enseignante qui veut insister sur les terminaisons d’une conjugaison, c’est pour que vous sachiez ce qui est d’une importance ca-pi-ta-le pour la "reciration" (néologisme qui intégrera peut-être le dictionnaire en 2022) de vos tissus enduits.

  • Lavez et savonnez (ne badinons pas avec l’hygiène, c’est pas le moment) et laissez bien sécher votre eco-tsapi® à recirer (attention à vous, hein),
  • Préchauffez le four à 85-90 degrés (non tournant! sinon tout s'envole, faites gaffe, je vous vois depuis mon écran),
  • Placez le tsapi sur un papier sulfurisé/cuisson, sur une plaque, avec quelques pépites de cire (pas trop, petits chenapans, sinon vous allez inonder votre four et ce sera le divorce ou la mise à la porte assurés, il vaut mieux en rajouter après coup, comme les gens parcimonieux que vous êtes),
  • Enfournez 2 minutes (n’allez pas en profiter pour faire une machine ! Restez à côté, sous peine de cramer votre tsapi, et peut-être même votre maison, ce qui serait passablement embêtant),
  • Une fois la cire fondue un effet "tissu mouillé" se fait voir, c’est beau, ça veut dire que pour l’instant, vous n’avez point failli à votre mission,
  • Sortez la plaque et saisissez du bout de vos doigts plus ou moins délicats la toile cirée par deux coins (ceux de votre choix, je suis magnanime) et balancez légèrement en l'air pour faire refroidir le tout. La cire se fige comme par magie sur le tissu encore tiède.

eco-tsapi cire d'abeille


Vous avez réussi. Vous vous sentez puissant. Votre eco-tsapi® vit sa deuxième vie. N’oubliez pas de gardez le papier cuisson pour vos prochaine résurrections. Ramener des choses à la vie n’empêche pas d’être économe. Imaginons que votre tsapi soit plus récalcitrant que prévu et qu’il refuse de revivre. C’est une option qu’il faut envisager, hélas. Pas de panique ! Un tsapi à moitié mort peut encore servir, comme un super-héros sur le point de trépasser qui trouve encore l’énergie de tenter une dernière action héroïque. Vous pouvez par exemple le découper en lanières et l'utiliser comme allume-feu en hiver pour la cheminée ou pour les grillades en été (en revanche, ce n'est pas recommandé pour les cocktails molotov lors des manifs, pour cause de mèche trop lente). Pour ma part, telle une guérisseuse surpuissante, mes vieux tsapi sont gardés précieusement dans mon armoire de toilette pour confectionner des cataplasmes à l'argile verte en cas d'entorse, de brûlures, piqures d'insectes, de contusions et bobos en tout genre de mon cascadeur en bas âge et même pour moi - c'est super utile. Je suis une fan inconditionnelle des remèdes de grand-mère avec des produits naturels, si vous êtes preneurs de recettes, j’en ferai peut-être un prochain article. 

Pour aller plus loin : l’aventure du zéro déchet

Je ne clôturerai pas cet article sans parler de Solange, de sozerodechet.ch, qui vient de lancer sa mignonne petite entreprise.

Elle propose des formations en groupe ou des accompagnements individuels, à toute personne désireuse de changer ses habitudes vers un mode de vie plus respectueux de la planète. En résumé, elle transforme votre conscience vaguement environnementale en véritable déité de l’écologie.

Solange SoZeroDechet


Parce que bon, entre la décision toute vertueuse de réduire ses déchets et la mise en pratique, il y a souvent un monde très obscur pour le débutant.

Solange est une adepte des eco-tsapi® et pour cause : elle apporte ses astuces faciles pour réduire ses déchets dans toute la maison, pour adopter une consommation plus locale et fabriquer ses produits ménagers. Ses sessions de formation peuvent être suivies seul(e), entre copines, avec votre frère ou en famille. Voire, si vous aimez vivre intensément, avec votre conjoint(e).

eco-tsapi réduction déchets

Si vous aussi, vous voulez devenir un véritable maître Shaolin du zéro déchet, Solange offre une réduction de 10% sur toutes ses formations en ligne, avec le code ECOTSAPI, pour les sessions de novembre 2021. Vous avez jusqu’au 24 octobre minuit pour vous inscrire.

Il me reste à vous souhaiter un très beau mois d’octobre avec beaucoup de tsapi et très peu de déchets !


Neotex Concept est membre de
ZeroWasteSwitzerland





Eviter emballages plastiques | Réutilisation emballages | Recettes produits naturels | Remèdes de grand-mère | Zéro déchet astuces | Zéro déchet débutant | Zéro déchet facile

Commentaire(s)(1)

Solange | So' Zéro Déchet
11/10/2021
Hello Shirley, Merci pour cet article rempli d'astuces pour prolonger la durée de vie de nos si précieux tsapi ! J'ai déjà testé cette méthode pour les raviver, et je ne peux que conseiller de tenter l'aventure, car cela fonctionne et c'est assez facile quand on a le coup de main. Ainsi, j'ai prolongé la vie de bien nombreux tsapi et je les utilise encore aujourd'hui ! Et un merci infini pour la mention de ma jeune entreprise dans ton article !

Déposer un commentaire

* Champs obligatoires